Efficience 21 /// automne 2020

Actuel I En images

Un bestiaire 100% suisse

en image_aut20_sommaire

Actuel

Brèves

news_aut20_sommaire

Société

Regards croisés – CO2: compenser ne suffit pas

regards_auto20_sommaire

En partenariat avec SuisseEnergie

Tout savoir sur l’étiquette-énergie automobile

tout_savoir_sommaire

Interview I Sofia de Meyer

Sofia de Meyer cultive l’économie régénérative

sofia_sommaire

Energie et travaux I Bâtiment efficient

Un bijou expérimental de technologie

monterosa_sommaire

Energie et travaux I Eoliennes

Des enfants et du vent

eolienne_sommaire

Dossier I Bois-énergie

Le bois ne se laisse pas abattre

dossier_bois_sommaire

En partenariat avec CleantechAlps

Fireforce invente le feu sans fumée

fireforce_sommaire

En partenariat avec CleantechAlps

Bloom Biorenewables substitue la biomasse au pétrole

bloom_sommaire

Mobilité I Véhicules particuliers et transports

La Suisse mise sur l’hydrogène

mobilite_hydrogene_sommaire

Mobilité I Aviation

De l’électricité dans l’air

mobilite_electricite_sommaire

Mobilité I Vélo

Un kit pour changer les bicyclettes en vélos électriques

mobilite_kit_sommaire

Vivre I Protection de l’avifaune

Construction et sauvegarde des oiseaux: mode d’emploi

avifaune_sommaire

Vivre I Préservation des abeilles

Bees Connection

bees_sommaire

Vivre I Consommation locale

Le retour à la terre, oui, mais sans excès de CO2

retour_sommaire

ACTUEL I Brèves

Des transports publics électriques

 

Afin de rendre les transports publics encore plus efficaces sur le plan énergétique, la Confédération a développé, en collaboration avec les transporteurs publics, la «Stratégie énergétique dans les transports publics». Et l’électromobilité y joue un rôle de premier plan. Même si les transports publics ne représentent que 5% de la consommation d’énergie et 4% des émissions de CO2 de l’ensemble du trafic en Suisse, la stratégie prévoit d’augmenter leur efficacité énergétique de 30% d’ici à 2050 et d’éliminer totalement leurs émissions de CO2. Aujourd’hui, presque 90% des bus de transport public suisses fonctionnent au diesel. Plusieurs entreprises locales et régionales prévoient d’ores et déjà de remplacer une grande partie de leur flotte par des bus climatiquement neutres.

 ÉLECTRICITÉ 

 

LES ROUTES SE METTENT AU CLAIR

Changements climatiques obligent, l’effet d’îlot de chaleur provoqué dans les villes par la densification du milieu bâti menace de plus en plus la santé humaine. Certains revêtements routiers permettent toutefois de limiter les rejets de chaleur. Un projet mené par la Confédération vise ainsi à tester en pratique différents revêtements. La période de test a débuté en juin 2020. Douze types de mélanges d’asphaltes ont été posés sur des tronçons routiers à Sion et à Berne et permettront d’analyser l’efficacité de revêtements et de peintures de couleur claire ou encore d’asphaltes composés de granulats blancs. Les analyses porteront également sur les bruits émis lors du passage de véhicules, puisque ces nouveaux mélanges devraient aussi permettre de les absorber.

 ÉLECTRICITÉ 

 

DES SOUS POUR NOS AMPOULES

Les lampes halogènes sont de véritables gouffres à énergie: seuls 7% de l’électricité utilisée sont en effet transformés en lumière, les 93% restants étant perdus sous forme de rejets de chaleur. Via le programme d’encouragement «Alledin», l’OFEN incite les mé- nages et les entreprises à remplacer leurs lampadaires halogènes par des luminaires LED efficients. La campagne se poursuit jusqu’à fin 2021.

alledin.ch/fr/home

Ecolo jusque dans la tombe

 

Une start-up néerlandaise a conçu un cercueil à base de filaments de mycélium produits par des champignons. Le but? Accélérer le compostage des corps. Alors qu’il faut parfois plus de dix ans pour qu’un cercueil classique se décompose totalement, cette dernière demeure se désintègre au bout de deux à trois ans, contribuant ainsi à la décomposition complète du corps et à l’enrichissement du sol. «Nous sommes des nutriments, pas des déchets», affirme le fondateur de l’entreprise dans les colonnes du journal The Guardian.

 POLLUTION 

 

«PLANET HOPE»

La dixième édition du spectacle son et lumière «Rendez-vous Bundesplatz» a lieu à Berne du 16 octobre au 21 novembre. A cette occasion, le bâtiment du Parlement devient un navire dont la ressemblance avec l’Arche de Noé n’est pas fortuite. «Planet Hope» prend en effet la mer et s’élance dans l’aventure Terre pour sensibiliser le public aux grands enjeux du climat. L’entrée est gratuite.

www.rendezvousbundesplatz.ch

 POLLUTION 

 

L’AIR EST SOUS CONTRÔLE

Si la qualité de l’air s’est améliorée en Suisse, elle n’est pas encore assez bonne. Pour compléter son réseau national d’observation des polluants atmosphériques (NABEL), la Confédération a installé une nouvelle station de mesure sur le site de l’Institut fédéral suisse des sciences et technologies de l’eau. L’objectif est de continuer à collecter des données fiables et à avoir une vue d’ensemble complète de la qualité de l’air en Suisse.

Le DETEC a ouvert la procédure de consultation sur la révision de plusieurs ordonnances dans le domaine de l’énergie (sécurité des installations de transport par conduites, lignes électriques, installations à basse tension, etc.)

L’entrée en vigueur des ordonnances révisées est prévue pour le milieu de l’année 2021.

 MOBILITÉ 

 

Innovation dans la technologie du Power-to-Gas

 

Un réacteur de méthanation et d’intégration du système Power-to-Gas a été officiellement inauguré le 25 septembre dernier à Sion. Ce projet pilote est le premier du genre en Suisse. Testé sur site, en milieu industriel, il a été développé dans les laboratoires de l’EPFL Valais Wallis, en étroite collaboration avec Gaznat, et avec le soutien d’Innosuisse. L’installation convertit plus de 99% du CO2 capturé pour produire du gaz de synthèse renouvelable.

Des transports publics moins polluants

 

Depuis 2013, l’Office fédéral des transports a lancé 100 projets visant à réduire l’énergie consommée et les émissions de CO2 dans les transports publics.

Quarante-six d’entre eux ont été finalisés, parmi lesquels le funiculaire Bienne-Macolin: grâce à une nouvelle batterie de stockage, à une installation photovoltaïque et à une gestion moderne de l’énergie, l’installation fonctionne avec l’énergie de freinage et l’énergie solaire, permettant aux Transports publics biennois d’économiser non seulement de l’énergie, mais aussi des coûts.

Le programme Stratégie énergétique 2050 dans les transports publics a pour objectif d’économiser 600GWh par an, ce qui correspond aux besoins annuels d’environ 150’000 ménages.

Etude suisse sur la santé

 

La phase pilote de cette étude, qui évalue la charge de polluants dans le corps, a repris cet automne. Dans les cantons de Vaud et Berne, 1000 personnes âgées de 20 à 69 ans sont recherchées pour y participer. L’étude vise à mieux comprendre l’influence de l’environnement et de notre mode de vie sur notre santé. Elle permettra également de répondre à des questions de santé publique, notamment en ce qui concerne le Covid-19.

Informations et inscriptions sur www.etude-sur-la-sante.ch

 ÉNERGIE 

 

DES MINI-BIO-CENTRALES ÉNERGÉTIQUES

 

Les algues bleu-vert existent depuis plus de 2 milliards d’années. Ces micro-organismes ont perfectionné l’utilisation de la lumière du soleil, tout en contribuant à enrichir l’atmosphère en oxygène. On les trouve pratiquement partout: dans les eaux, sur l’écorce des arbres ou sur les pics montagneux inhospitaliers. Les chercheurs en matériaux de l’Empa ont tiré profit des propriétés de ces organismes unicellulaires en les équipant de revêtements semi-conducteurs afin de créer des mini-centrales énergétiques fournissant des biocarburants et devenant photocatalytiquement actives à la lumière du soleil. Des réactions qui se combinent pour former un cycle fermé de matières premières.

Moins de couleurs

 

Selon une étude publiée dans la revue scientifique américaine Current Biology, le changement climatique et l’appauvrissement de la couche d’ozone influent sur la couleur des fleurs, perturbant ainsi leur pollinisation et affectant leur capacité à se reproduire. Les scientifiques ont examiné 1238 fleurs datant de 1940 à 2017.

↑  Plus de renouvelable

En 2019, les énergies renouvelables représentaient environ 75% de la consommation finale d’électricité en Suisse, soit 1% de plus que l’année précédente. La grande hydraulique représente la plus grande part, avec 66%.

↑  Electricité moins chère en 2021

Les prix suisses de l’électricité en approvisionnement de base vont légèrement diminuer pour les ménages en 2021. C’est ce qui ressort des calculs de la Commission fédérale de l’électricité, ElCom. Un ménage type paiera l’année prochaine 20,5 ct./kWh, soit une réduction de 0,2 ct./kWh (-1%).

↑  Nouvelles mesures pour le climat

Le Conseil fédéral a adopté le plan d’action d’adaptation aux changements climatiques 2020-2025. Les 75 mesures décidées contribuent à gérer les effets les plus importants des changements climatiques et les risques qui leur sont liés.

↓  Une hausse sans précédent

L’augmentation actuelle d’origine humaine de la concentration de CO2 dans l’atmosphère n’aurait pas d’équivalent d’origine naturelle. Selon une étude internationale dirigée par l’Université de Berne, cette hausse serait six fois plus importante et dix fois plus rapide que lors des précédents épisodes de réchauffement climatique.